Jeudi 4 février 2016 | Mot ambassadeur

LE MOT DU CHEF DE MISSION

Chers étudiants, stagiaires, hommes d’affaires, membres de la communauté togolaise au Maroc et dans tout le Maghreb,

Chers cybersurfers,

J’ai le plaisir de vous accueillir sur le site internet de l’ambassade du Togo au Maroc avec juridiction sur les autres pays du Maghreb, où vous trouverez de nombreux renseignements pratiques destinés, d’une part, aux ressortissants togolais établis au Maroc et dans les autres pays du Maghreb comme à tous nos compatriotes désireux de découvrir ces pays et, d’autre part, à toutes les personnes qui souhaitent se rendre au Togo, comme touristes, étudiants, ou pour des raisons professionnelles.

Ce site fournit également des informations générales sur le Togo, son histoire, ses institutions, son économie, sa culture et tous les aspects qui en font la richesse et l’attrait.

La diplomatie offensive du Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE, s’est matérialisée, entre autre, par l’ouverture en 2015 de plusieurs Missions Diplomatiques du Togo à l’extérieur dont l’Ambassade du Togo au Maroc avec juridiction sur tous les pays du Maghreb, annoncée officiellement le 17 juin 2015 par le Chef de la Diplomatie togolaise, Professeur Robert DUSSEY, Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération et de l’Intégration Africaine, à la tête d’une mission économique du Togo au Royaume du Maroc du 16 au 20 juin 2015.

Notre mission est d’œuvrer au renforcement de la coopération bilatérale à travers un partenariat diversifié, fructueux et mutuellement bénéfique ; œuvrer pour le renforcement des échanges commerciaux basés sur les complémentarités entre, d’une part, les entreprises togolaises et leurs homologues marocaines, et d’autre part, entre les entreprises togolaises et celles des autres pays du Maghreb ; œuvrer pour une plus grande mobilisation et implication de la diaspora à la reconstruction du Togo.

La priorité de l’ambassade est d’offrir à tous les usagers un service de qualité.

Koudjo Jean- Christophe ADANOU

Chargé d'Affaires a.i. | Ambassade du Togo à Rabat

 Geste de solidarité

Le président Faure Gnassingbé a offert à 26 Togolais musulmans la possibilité d’effectuer le pèlerinage de la Mecque, indique lundi Nouvelle Opinion.

Ils sont partis pour l’Arabie Saoudite il y a quelques jours.

Le chef de l’Etat a accompli la ‘zakat’. La religion musulmane, comme juive d’ailleurs, recommande de donner aux plus pauvres en fonction de ses moyens.

Il faut rappeler que le président togolais est chrétien.

 10 points gagnés en un an

La Banque mondiale inscrit la lutte contre la corruption au cœur de ses actions pour réduire la pauvreté, la faim et la maladie.

En plus de décourager les investisseurs privés et de freiner la croissance économique, la corruption détourne les ressources des pauvres au profit des riches, entretient la culture du bakchich et fausse les dépenses publiques.

A certains égards pourtant, la corruption n’est qu’un symptôme. La lutte contre la corruption doit s’accompagner d’initiatives permettant aux gouvernements d’agir de manière transparente et équitable, de fournir des services à la population, de garantir sa sécurité et de créer un environnement propice à l’emploi et à la croissance.

Ce sont là les attributs même de la bonne gouvernance que mesure chaque année l’institution à travers le rapport WGI (Worldwide Governance Indicators).

L’édition 2016 livre des données particulièrement intéressantes concernant le Togo.

Le pays fait des progrès sur les principaux critères d’évaluation dont celui de la maîtrise de la corruption pour lequel il gagne 10 points en un an.

La BM évalue le niveau de corruption et les progrès réalisés, mais aussi l’Etat de droit, la réglementation, l’efficacité du travail gouvernemental, la redevabilité, et la stabilité politique.

Ces résultats sont en cohérence avec ceux du rapport de Transparency International et confirment l’engagement du Togo à lutter contre la corruption, à poursuivre l’assainissement des finances publiques et à améliorer le climat des affaires.